Résumé historique de l'école

Un bref résumé historique:

IMG 20181212 155847

 

Au 19ème siècle, les communes qui disposaient d´ une école étaient plutôt rares. A Moresnet- Neutre, la société « Vieille Montagne » fonda une école dès 1845.

Il est remarquable que la « S.A. Vieille Montagne » se sentit responsable de l´éducation de ses collaborateurs. Les résultats ne se firent pas attendre car dès 1853, 24% des ouvriers savaient lire et écrire.

En 1845, la société « Vieille Montagne » fit construire une chapelle. Cette chapelle fut transformée et agrandie à maintes reprises et servit entre autres de local classe à partir du 10 octobre 1845.

Une porte à deux battants fut mise en place devant l´autel afin de séparer alors de siège. Le pupitre de l´enseignant, le tableau ainsi que la planche à calculer étaient rangés avant chaque messe.

Comme la population ne cessait de s´accroître, il fallut trouver en 1849 un autre emplacement pour accueillir les écoliers. L´école comptait 156 élèves.

IMG 20181212 155815

En 1857, une nouvelle école, l´école « Saint Louis » est inaugurée dans les bâtiments qui abritent actuellement notre maison communale (depuis 1950).

L´école était mixte, elle accueillait aussi bien les filles que les garçons. On y enseignait différentes matières : l´allemand, le français, la lecture, l´écriture, le calcul ainsi que la religion, l´histoire, la géographie, le chant et le travail manuel. Le corps enseignant était constitué de 2 enseignants et 4 religieuses. Ils enseignèrent communément 5 classes qui comptaient jusqu´à 100 élèves chacune et une classe maternelle composée de plus ou moins 150 enfants.  

En 1895, on compta jusqu´à 452 élèves. En 1908, ce chiffre grimpa jusqu´ à 607 enfants inscrits. L´instruction était gratuite pour les enfants du personnel de la « Vieille Montagne ». Les parents qui travaillaient ailleurs pouvaient inscrire leurs enfants mais participaient aux frais.

IMG 20181212 155918

En juillet 1909, les sœurs blanches (des sœurs dominicaines d´Allemagne) ouvrirent une école privée pour garçons dans un nouveau bâtiment, le couvent derrière l´église. Les frais scolaires s´élevaient à 2 Mark (ou 2,5 Francs) par mois. Très vite, les écoliers se retrouvèrent à l´endroit. La commune loua alors 3 locaux de la nouvelle construction du Patronage (1911).

En 1921, les sœurs furent remplacées par des enseignants. Il n´existait pas de bâtiment spécifique pour accueillir l´école. Différentes salles servaient de local classe.

En 1922, la commune inaugura les pavillons dans la rue du Parc, 3 grandes salles en fibro-ciment qui vont abriter 4 classes de filles et 8 classes de garçons.

IMG 20181212 155953

En 1954, la commune de La Calamine vendit les bâtiments situés rue du Parc à l´Etat. La nouvelle construction située place de l´Eglise fut construire pour 2 écoles distinctes. L´école pour les filles ainsi que l´école des maternelles se trouvèrent dans la partie inférieure. La partie supérieure était occupée par l´école des garçons. La salle de gymnastique se trouvait entre les deux parties, au centre de l´infrastructure.

Ce n'est que le 1er septembre 1959 que l'école communale - telle qu'elle existe aujourd'hui - a été ouverte sous un même toit pour les garçons et les filles.

 

 

Chefs d´Ecole de l'école communale de La Calamine:

 

Rue du Parc

École des filles

1945- 1950 Madame Pesché- Mertens Maria

1950- 1953 Madame Cormann-Kessels Maria

 

École des garçons

1920- 1947 Mr Deckers Nicolas

1947 – 1953 Mr Cravatte Charles

 

Place de l'église

École des filles

1954- 1959 Madame Cormann- Kessels Maria

 

École des garçons

1954 – 1959 Mr Cravatte Charles

 

Sous une direction

1959 – 1966 Mr Cravatte Charles

1966 – 1972 Mr Laschet Joseph

1972 – 1985 Madame Jeurissen Maria

1985 – 2016 Mr Henn Marcel

2016 -            Madame Maats Patricia

 

 

Source d’images et des textes: „50 Jahre- die Gemeindeschule Kelmis im Wandel der Zeit“

Publié en 2004 ; recueilli, assemblé et structuré graphiquement par le Conseil des parents (Carmen Rosskamp) de l‘école communale.

Aller au haut