PROJET D'ECOLE

DE  L'ECOLE  COMMUNALE  DE  LA  CALAMINE

 

1) SITUATION DE DEPART

L'école communale de La Calamine est située au centre de la petite ville de La Calamine, à proximité de la Place de l'Eglise. L'école a ouvert ses portes aux élèves pour la première fois le premier septembre 1954.

L'école s'est agrandie au cours des années: une première petite annexe avec un réfectoire pour l'école primaire ainsi que deux salles de classe fut ajoutée en 1995, suivie de la grande annexe avec d'autres salles de classe, une salle de psychomotricité et une salle de musique en 2004. Durant les dernières années, l'accent a été mis sur l'optimisation des cours de récréation: dans la cour supérieure se trouve un terrain de jeux pour les enfants de maternelle, et une cour de récréation proche de la nature orne l'entrée de l'école dans la cour inférieure.

L'E.C. de La Calamine est une école fondamentale avec deux sections linguistiques (français et allemand) et deux niveaux (école maternelle et primaire), qui compte pour l'instant près de 450 élèves. Grâce à la diversité des cultures, des langues et de conditions de vie, les élèves de l'E.C. de La Calamine peuvent faire la connaissance d'autres réalités de vie. Pour les instituteurs/trices, cela signifie qu'il faut proposer aux enfants une éducation différenciée.

 

 L'ÉCOLE MATERNELLE

Les enfants acceptés à l'école maternelle sont ceux qui ont 3 ans ou qui auront cet âge jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Même si la scolarité n'est pas obligatoire, nous recommandons une fréquentation régulière de l'école maternelle. Au centre du travail d'éducation se trouvent l'encouragement linguistique, la socialisation, et le développement de la personnalité. Un développement intellectuel, physique et psychomoteur équilibré doit être favorisé.

Les instituteurs/trices maternels/elles se basent sur les objectifs de développement qui ont été définis contractuellement par le gouvernement dans le plan d'activité.

La structure de l'école maternelle prévoit le regroupement des enfants de 3 et 4 ans, tandis que les enfants de 5 ans sont en troisième année de maternelle et sont préparés intensivement à l'école primaire.

L'ÉCOLE PRIMAIRE

 

Les élèves qui ont au moins 6 ans au 31 décembre de l'année en cours sont admis à l'école primaire. Normalement, ils la fréquentent pour une durée de six ans, cette période peut toutefois être rallongée de deux ans en cas de besoin.

Les buts fondamentaux de l'école primaire ont été consignés par le parlement de la Communauté germanophone sous forme de compétences et compétences fondamentales dans les cadres de référence pour l'école primaire et le premier niveau de l'école secondaire.

L'école primaire est composée de six années scolaires, qui sont réparties en trois niveaux (degré inférieur, degré moyen et degré supérieur). Au degré inferieur, les instituteurs/trices travaillent avec des groupes d'une même tranche d'âge, tandis qu'au degré moyen et supérieur, les élèves sont regroupés en classes d'âges mixtes. Les classes d'âges mixtes permettent un apprentissage indépendant, responsable, en interaction (pédagogie par cycles) et surtout social.

En plus de la transmission de valeurs et du développement de compétences sociales, qui vont de pair, la promotion de bilinguisme est un axe essentiel de notre travail scolaire.

 

 

2) ORGANISMES CONSULTATIFS

 

LES ENSEIGNANTS

Les instituteurs primaires et maternels, ainsi que la direction de notre école se réunissent mensuellement dans le cadre d'une réunion pédagogique et discutent les thèmes portant sur l'enseignement.

Les sujets portant sur l'organisation générale de l'école sont discutés ponctuellement avec les instituteurs/trices concernés. De plus, les instituteurs/trices se réunissent régulièrement selon leurs classes ou degrés.

Les instituteurs/trices en maternelle se consultent de manière hebdomadaire pour régler les questions organisationnelles et pédagogiques.

LE CONSEIL DE CLASSE

Le conseil de classe se réunit annuellement à la fin du mois de juin et décide si  un élève sera accepté dans le niveau supérieur, ainsi que de l'obtention du Certificat d'Etudes de Base (CEB) à la fin de la 6ème année de primaire. Les critères de transfert est le niveau de l'élève en vue des compétences et des compétences fondamentales consignés dans les cadres de référence et les bulletins.

LE CONSEIL PÉDAGOGIQUE

Le conseil pédagogique de notre école regroupe des enseignants des cycles des deux sections linguistiques, le directeur ainsi qu'un représentant du pouvoir organisateur.

Le conseil pédagogique décide du travail de formation et de d'éducation de l'école et formule des propositions à propos des sujets suivants:

  • achats de matériel didactique
  • organisation pédagogique de l'école
  • élaboration et adaptation du projet d'école
  • élaboration et adaptation du règlement d'ordre intérieur
  • définition de la structure scolaire
  • définition des méthodes d'enseignement
  • mesures à propos de l'intégration d'élèves nécessitant un soutien accru
  • mesures de soutien pour les élèves avec des difficultés d'apprentissage
  • organisation de l'évaluation des prestations des élèves
  • planification et conception d'activités à projet
  • plan annuel pour la formation continuée des instituteurs/trices
  • organisation du travail des conseils de classe
  • organisation de l'évaluation interne de l'école

LE CONSEIL DES PARENTS

Le conseil des parents de notre école est composé de 11 représentants des parents d'élèves de différentes classes. Le but poursuivi est un équilibre entre parents d'élèves de maternelle et de primaire, ainsi que des différentes sections linguistiques.

Le conseil des parents soutient les parents dans les questions scolaires et /ou éducatives.

Par le biais de différentes activités, il soutient l'école pour le financement de voyages (classes de neige), l'achat de matériel didactique ainsi que la planification et l'exécution de mesures infrastructurelles (cour de récréation, projets de sécurité, ...).

3) UN ESPRIT COMMUNAUTAIRE FORT

 

Enfants, parents, instituteurs maternels et primaires, direction: tous appartiennent à notre communauté scolaire. Afin que les enfants puissent se développer de manière optimale, notre attitude est professionnelle.

Le personnel non-enseignant ainsi que le pouvoir organisateur veillent aussi au fonctionnement optimal de l'institution qu'est une école et de ses membres.

Tous les acteurs de la vie scolaire s'efforcent de satisfaire les différents intérêts et attentes. La bonne entente et la coopération sont une base fondamentale pour une collaboration positive.

projetdecole

4) LE MODELE PEDAGOGIQUE

 

  1. Nous considérons chaque enfant dans son entièreté et lui accordons une
    formation individuelle et adaptée à ses et à nos besoins.

          Nous formons les enfants individuellement, en ...

  • variant et différenciant le choix des cours et de l'apprentissage.
  • créant des groupes selon les niveaux et les besoins, pour permettre aux enfants de travailler selon leurs possibilités.
  • intégrant les enfants à besoins spéciaux et/ou désavantagés.
  • respectant le rythme d'apprentissage des enfants et en leur laissant le temps d'apprendre.
  • proposant des activités qui forment les enfants dans leur entièreté
  1. Des objectifs et des valeurs bien définis règlent notre quotidien scolaire et

          créent une atmosphère constructive, propice à l’enseignement et à

          l’apprentissage.

          Nous favorisons le respect mutuel, en ...

  • suivant les règles élaborées ensemble et reprises dans le règlement d'ordre intérieur.
  • apprenant aux élèves à respecter autrui, à écouter les autres, à accepter leurs opinions et à faire preuve de patience, envers soi-même et envers les autres.
  • soutenant les élèves dans leurs progrès, à l'aide de félicitations et d'approbation.
  • structurant l'emploi du temps de manière à donner de l'assurance aux enfants.
  1. Notre environnement scolaire est empreint de respect, de confiance et de
    tolérance. Chacun doit se sentir accepté et ressentir l'école comme un
              endroit où l'on se sent bien.

          Nous favorisons la mixité sociale, en ...

  • organisant des activités qui favorisent une vie en communauté positive (projet politesse, prévention de la violence, projet MEGA, conseil de coopération, discussions durant le cercle du matin).
  • cultivant une attitude de communication positive (écouter les autres, avoir une propre opinion, essayer de trouver une solution acceptable pour tous, dans toutes les situations).
  • impliquant les parents dans les activités intra- et extrascolaires.
  • structurant l'emploi du temps de manière à donner de l'assurance aux enfants.
  1. Nous ne transmettons pas uniquement du savoir, mais nous apprenons
    également aux enfants à travailler indépendamment et à agir de manière
              responsable, grâce à des méthodes de travail variées.

          Nous favorisons l'autonomie des enfants, en ...

  • leur permettant d'acquérir les compétences et contenus de travail de façon indépendante (au moyen du plan de semaine, de fiches, de travaux libres, ...).
  • proposant des situations d'apprentissage concrètes qui favorisent l'apprentissage autonome.
  • profitant de la curiosité naturelle des enfants pour la découverte et l'apprentissage.
  1. Nous favorisons l’envie de l'enseignement et de l'apprentissage par un programme varié et proactif, ainsi que l’utilisation de matériel scolaire innovant et attrayant.

          Nous favorisons le goût à l'enseignement et à l'apprentissage, en ...

  • proposant des types d'enseignement variés (plan de semaine, travaux libres, exposés, enseignement à l'ordinateur, bibliothèque des élèves, jeux éducatifs, travaux de groupe).
  • utilisant du matériel éducatif varié ("Pays des canards", "Pays des Nombres", instruments de musique, ...).
  • partant de situations de la vie de tous les jours pour les intégrer dans le processus d'apprentissage.
  • promouvant les activités manuelles à l'école maternelle.
  1. Notre enseignement suit, de l'école maternelle jusqu'au degré supérieur, différents concepts éducatifs élaborés en commun qui permettent une continuité et un apprentissage effectif et systématique.

          Nous favorisons la coopération dans notre équipe, en ...

  • communiquant de manière ouverte et amicale avec les collègues.
  • méditant et planifiant notre travail en équipe ou dans le cycle (échange entre les instituteurs/trices d'un cycle, échange entre les instituteurs/trices de 3ème maternelle et de 1ère année, échange entre les sections linguistiques en maternelle, ...).
  • en faisant régulièrement des évaluation internes, afin de vérifier les résultats de notre travail et d'adapter notre manière de travailler.
  • accordant une place très importante à l'apprentissage de la seconde langue.
  • participant régulièrement à des formations continuées et en partageant mutuellement les acquis.
  1. Notre système de cotation satisfait aux exigences des compétences à
    atteindre.

          Nous nous efforçons de noter les prestations des élèves de manière équitable, en ...

  • pratiquant dans nos bulletins une évaluation orientée vers les compétences qui permet d'indiquer les forces et faiblesses des enfants.
  • évaluant les travaux des élèves de manière différenciée.
  • évitant la comparaison du travail fourni par les élèves.
  • considérant les fautes dans l'apprentissage comme tout à fait normales.
  • réalisant à l'école maternelle des rapports de développement qui permettent de décrire les progrès des enfants.
  1. L'enseignant est respecté et soutenu par tous les acteurs de la vie scolaire dans son rôle d'organisateur central de la vie quotidienne scolaire et peut ainsi se consacrer de la meilleure manière possible à sa mission d'enseignement et d'éducation.

          Les acteurs de la vie scolaire soutiennent les enseignants, en ...

  • s'engageant à suivre les consignes des enseignants.
  • faisant confiance aux instituteurs/trices et en suivant leurs conseils en collaboration avec des partenaires intra- et extrascolaires (centre PMS, aide à l'intégration, thérapeutes, ...).
  • entretenant un contact régulier (soirées infos, discussions parents-enseignants, contact quotidien avec les parents à l'école maternelle).

 

    

5) L'EVALUATION ET L'ACCOMPAGNEMENT DE L'ECOLE

 

Dans la poursuite de notre mission de perfectionner l'école et l'enseignement, nous avons recours au soutien de plusieurs autorités compétentes.

Nous organisons à intervalles réguliers des évaluations internes au sujet d'un ou plusieurs domaines que nous avons fixés comme axe de développement dans notre travail.

Tous les 5 ans, le service d'évaluation externe établit un rapport à propos des forces et de possibles champs d'actions de l'école.

Dans nos efforts pour améliorer de façon continue la qualité de l'école et de l'enseignement, nous avons la possibilité de recours au soutien des experts de l'A.H.S. ainsi que du conseil de développement des experts en pédagogie du ministère de la Communauté Germanophone. Ils sont  à nos côtés pour répondre à des questions concrètes à propos  d'une discipline ou pour nous aider lors de l'organisation et  la planification globale  du développement scolaire.

Nous examinons au moins tous les deux ans, en binôme avec l'inspection scolaire, dans quelle mesure les buts fixés par et pour l'école peuvent être atteints.

6) PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT

Jusqu’à la fin de l’année scolaire 2016-2017, l’équipe pédagogique a développé un concept de formations continuées pour notre école.

Pour les années scolaires 2017-2018 à 2019-2020, les enseignants ont pour but

d’instaurer l’enseignement par cycle au degré inférieur

 de construire le travail avec l’enseignant spécialisé « auxiliaire d’apprentissage » (Förderpädagoge)

de suivre la formation « Papilio » proposée par Kaleido et de la mettre en pratique à l’école maternelle

de favoriser l’utilisation des nouveaux médias (ordinateurs, Internet, tableau interactif, tablettes,…) dans le cadre du projet pédagogique (2 enseignants/10 h semaine)

 

Téléchargement

Aller au haut